La littérature près de chez vous

Plumes et poils Histoire de chasse

  • Collection :
  • Auteur : Alain Philippe
  • Format : 140 x 225 mm - 256 pages
  • 19,90 €

Présentation

Sortie nationale 6 septembre

Plumes et poils Histoire de chasse

Extrait : Rencontre avec Johnny Hallyday
« En retournant vers ma voiture, j’assiste à un spectacle peu ordinaire. Une grosse voiture américaine se dirige vers le parking, suivie d’une cinquantaine de motos aux guidons démesurés, genre Harley-Davidson. Ces motards portent majoritairement des blousons en cuir noir, des bandanas, des bottes. Interloqué, je crois revivre la suite du film « L’équipée sauvage », et je m’attends à voir Marlon Brando suivi de Lee Marvin. La voiture s’arrête. Bon, là je dois avouer que ma surprise est totale lorsque je vois Johnny Hallyday ouvrir la portière arrière et sortir du véhicule. Le chanteur porte un gilet de tir. Il me salue gentiment, puis, un étui à fusil dans la main, il se dirige vers le club-house. C’est ce que je fais moi aussi quelques secondes plus tard. Là, le directeur me demande si je suis d’accord pour faire un skeet avec Monsieur Hallyday. Bien que le skeet ne soit pas ma discipline favorite, j’accepte bien naturellement sa proposition… ».

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !

Auteur

L’auteur :

Alain Philippe est un chasseur touche à tout. En Baie d’Authie à la hutte, dans les marais à bécassines de la Baie de Somme, à Millevaches derrière les rouquines, en Champagne berrichonne dans le paradis du petit gibier, en forêt d’Orléans, à tir ou à courre, dans les marais côtiers méditerranéens, il aime tout ! Alain est surtout d’une sensibilité à fleur de peau que je trahis un peu en divulguant son amour pour ses chiens. Plume aguerrie de la presse cynégétique française, il continue d’enchanter les lecteurs des revues auxquelles il collabore et de ses nombreux ouvrages. Je ne suis pas du genre à mentir, alors je vais vous dire la vérité. Je n’ai lu que 2 des 61 histoires que comporte ce recueil de nouvelles. La première, l’histoire de deux frères, Jacques et Rolland, liés par un amour vache et une passion commune de la chasse, m’a mis les larmes aux yeux. La deuxième, une histoire de vie liée à une petite chienne springer, Cerise, m’a fait pleurer. Alors j’ai été égoïste. Je me suis gardé le droit de lire les 59 autres, avec un beau livre en main, au coin d’une cheminée.

Critique

Nos Suggestions