La littérature près de chez vous

ils ont lu, ils ont aimé…

 Femme de robe paru sur le blog de Chroniques Aiguës.

« Femme de robe » Michèle Dassas.

« Mais laquelle aura jamais le temps de devenir célèbre ? Ce n’est pas parce qu’une fois de plus, elles s’habilleront comme des hommes, que les femmes cesseront d’être des femmes. Elles ne tiennent à être avocates que parce que cela leur est défendu. Le jour où on leur permettra, elles n’en auront plus la moindre envie ! » Le Passant – Le Figaro, le 19 septembre 1897

Jeanne Chauvin (1862-1926), est une femme d’exception, certes moins connue que d’autres, mais elle fait partie de celles qui ont fait avancer la condition féminine en France. Son combat : l’égalité des femmes dans le domaine de l’éducation et l’accession aux professions publiques et privées, la reconnaissance de la capacité aux femmes mariées à disposer du fruit de leur labeur, et surtout la modification de la loi qui visait alors à exclure les femmes de la profession d’avocat.

Cette biographie romancée commence en 1892, Jeanne Chauvin soutient alors son doctorat dont le thème est l’étude historique des professions accessibles aux femmes. Le problème qu’elle soulève est l’influence de la Bible et de la religion catholique responsables des inégalités entre femmes et hommes. Et oui, il est là le problème. Alors on suit le long chemin de cette femme qui finira après perte et fracas à prêter serment en 1907. Elle a alors 45 ans, elle sera la première femme avocat à plaider en France

« Les filles savantes, les doctoresses produisent sur moi une impression analogue, une impression de malaise et de gêne? elles me paraissent déguisées. Leur science les grossit, les enfle, leur ôte la grâce inhérente à leur vraie nature. Eussent-elles une taille de guêpe (généralement, elles en ont plutôt la langue), je les vois lourdes et hommasses » A. Claveau – le Figaro 3 octobre 1897

C’est très agréable à lire, et en introduction, la jolie préface de Marie Aimée Peyron, élue en janvier 2018, Bâtonnier du barreau de Paris. Très intéressant aussi et assez choquants, des articles de presse qui évoquent le cas Chauvin et qui parle de la femme en règle générale. Merci à l’auteur Michèle Dassas pour m’avoir permis de découvrir cette femme d’exception et aux éditions Marivole pour leur confiance.

en vente en librairie ou sur bouquine.org

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !