La littérature près de chez vous

Ils ont lu, ils ont aimé… Dans la cour d’École, les jeux de l’enfance au temps du certif…

Dans la cour d'école, les jeux de l'enfance au temps du certif ...

paru sur le blog de « La bibliothèque d’une chieuse »

Cette semaine avec les enfants nous avons découvert le livre “Dans la cour d’École. Les jeux de l’enfance au temps du certif…”

Un livre qui faisait partie du colis envoyé par Marivole éditions, que je remercie.

Nous avons passé de très bons moments qui nous ont plongés dans la jeunesse de nos papys et nos mamies… Un voyage dans le passé, plein de jeux, d’amour, de nature… Bien bénéfique à notre époque.

Dans ce livre, nous avons pu découvrir les jeux et comptines auxquels s’adonnait nos ancêtres. Certains que l’on chante et auxquels on joue encore, d’autre que l’on a modifié et certains qui ont malheureusement disparus.

La plupart des enfants, de nos jours, s’ennuient à longueur de journée, alors que leurs chambres sont pleine de jeux ; ils passent les trois quart de leur temps sur les écrans…

Avec cet ouvrage dont les illustrations, images et photos sont un grand plus, mes enfants ont redécouvert les joies simples de s’amuser, avec parfois rien et pourtant cela les a occupés des heures.

On prend plaisir en famille à jouer à ces jeux simples qui nous étaient, pour certains, inconnus. On attend avec impatience les jours sans pluie, pour pouvoir nous aussi découvrir les merveilles de la nature découverte dans ce livre, ainsi que les jeux d’extérieur cités.

Le soir, à la place de nos lectures habituelles, Nous nous sommes plongés dans des chansons et comptines du passé, des paroles que l’on connaît ou non, d’autres qui, au fil du temps, ont été transformées.

Cet ouvrage est vraiment incroyable, pour apprendre la richesse de l’imagination, pour redécouvrir les joies de jouer ensemble.

Un livre qui donne le sourire, qui met cette étincelle de malice dans les yeux, qui nous permet d’apprendre avec plaisir et douceur.

Présentation de l’éditeur :

Quand d’un passé ancien la mémoire s’estompe, après la mort des êtres chers, reste à rêver ce passé, à le redessiner. L’enfance est une histoire qui recommence à chaque instant, mais l’odeur et la saveur de la sienne restent ancrées au plus profond, comme des petites lumières sur l’édifice immense du souvenir. Des millions d’enfants sont à venir, et autant de vies en devenir. L’enfance est ce tout petit supplément d’âme, cette petite flamme que l’on garde en soi pour réchauffer son cœur. Dans ce livre, c’est un peu de cette enfance du début du XXe siècle que vous trouverez : cette indépendance des jeux de l’enfance, cette liberté, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, de courir des champs aux bois, de barboter dans les rivières, les ruisseaux et les mares, de grimper aux arbres, d’échanger des coups plus ou moins simulés, au risque d’accentuer le délabrement de ses vêtements. Les jeux, qui paraissent dénués d’intérêt, si on les juge à première vue, renferment souvent une idée ou une tradition, et souvent se rattachent à une coutume ancienne ou à un fait historique. Les plus jeunes pensaient, peut-être, que ne connaissant pas les jeux électroniques, le jeu était inconnu ou interdit à la jeunesse… Certes, les jeux de cette époque étaient plus simples, et ne demandaient pas beaucoup de matériel ! Les champs, les vergers alentours et la rue étaient des terrains de jeux dont ils profitaient pleinement : cette même rue où leur père jouait jadis à la balle au prisonnier, à chat perché ou aux billes en terre cuite, rangées dans un petit sac confectionné par la maman ; ce même trottoir sur lequel il faisait autrefois de la trottinette avec un petit voisin ; cette immense rue devenue une piste pour un jokari, des patins à roulettes ou un vélo. À lire en dégustant un roudoudou, un Carambar, ou en lisant Pilote ou Pif le chien.

À la fin de cet ouvrage, nous avons eu le plaisir de découvrir les sucreries du passé, certaines sont encore des gourmandises dont nous raffolons, d’autre nous ont fait découvrir de belles surprises.

Pour finir, je vous dirais juste que moi-même et mes enfants gardons ce livre dans le salon. C’est devenu un ouvrage que nous consultons régulièrement depuis son arrivée pour le plaisir ou simplement trouver une idée de nouveau jeu, nouvelle chanson…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !