La littérature près de chez vous

Les vignes de l’exil, Moïse

Les vignes de l’exil, Moïse

  • Collection : Terroir de France
  • Auteur : Marie-Agnès BAVAY-BEZANÇON et Christian BENZ
  • 14 x 22.5 cm - 144 pages - noir&blanc
  • 19 €

Présentation

Noël 1794. Près d’Issoudun, un macabé courageux découvre près de sa vigne sept séminaristes passés au fil de l’épée. Crispé sur son médaillon, le jeune homme survivant est ramené amnésique au presbytère des Bordes où le curé Dutilleul lui prodigue des soins et lui fournit une identité : Moïse Lefort. Chez la veuve Boucié, Lefort s’adonne aux travaux d’une petite locature. Reprenant confiance en lui, il s’éprend de la jolie blanchisseuse Marie et l’épouse. Angèle, sa patronne, décède en léguant au couple le Bois du Tertre, objet de convoitise des vignerons locaux. Sous la férule de Dutilleul, fils de viticulteur bourguignon, Moïse fait pousser là-bas ses premiers pieds de Genouillet. Les techniques « révolutionnaires » de palissage et de vinification au pressoir provoquent le dédain de la caste vigneronne locale, ancrée mordicus dans ses méthodes ancestrales et dépassées. Le vin de Lefort ne râpe pas et se conserve longtemps, ce qui lui attire une bonne réputation. Du dédain les viticulteurs passent alors rapidement à la jalousie. Marie perd la vie accidentellement. Résistant à la douleur et aux malveillances, Moïse se réfugie dans le labeur et fait prospérer le Tertre. Vulnérable, il est victime d’une machination du gros vigneron Torcheboeuf et se voit contraint d’épouser sa fille, la vénale Léontine. L’exécution capitale d’Abel l’égorgeur, brigand coupable de l’attentat de la Nau 1794, déclenche un choc qui ramène peu à peu la mémoire au héros. Un passé étrange vient alors l’envahir et le perturber. Abandonné par sa femme hypocrite et ses fils ingrats, ainsi que par son mentor Dutilleul, chassé de la paroisse, Lefort mettra fin à une longue période de solitude en recueillant une petite romanichelle. Insupportée, Léontine décide de supprimer l’enfant avant qu’elle ne représente un intrus dans l’héritage futur des Torcheboeuf. Un incendie mal géré et un plan mal calculé rendront celle-ci prisonnière de ses propres flammes. Moïse qui n’est pas loin accourt et se lance dans le feu pour en tirer la pyromane au prix de brûlures mortelles. Avant de décéder, il va confier secrètement à sa fille adoptive le fameux médaillon qui ne l’a jamais quitté, porteur d’une formule énigmatique. Appelé à une suite, ce Tome 1 d’une grande saga berrichonne arrive après deux années pleines de recherches sur la vie issoldunoise du tout début XIXème. Aussi bien le quotidien du macabé, ce vigneron au visage sombre, que son travail, ses croyances, la description des lieux, des outils, etc. ont fait l’objet d’un réel travail d’investigation et en-cela le roman se révèle aussi une carte postale fidèle d’une période pour laquelle la mémoire a presque complètement disparue.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !

Auteur

Diplômée de sophrologie, Marie-Agnès BAVAY-BEZANÇON exprime son amour des autres, de la Nature et du divin par le biais de l’écriture. Toute en déliés, sa poésie subtile s’accorde à la partition de son esprit. Elle collabore fréquemment avec des artistes dans l’écriture de chansons. Auteur éclectique, Christian BENZ est régulièrement publié depuis 1999. À son actif plusieurs opus musicaux, des romans policiers, des ouvrages sur le Berry ainsi que de la poésie. Il collabore au Petit Berrichon et écrit également dans la «parlure de cheu nou».

Nos Suggestions