La littérature près de chez vous

L’An 40 sur le vif

L’An 40 sur le vif

  • Collection : Manuscrits Oubliés
  • Auteur : Jean VILLETTE
  • 14 x 22.5 cm - 160 pages - noir&blanc
  • 19 €

Présentation

Brutalement, en mai 40, les armées allemandes déferlent sur la France avec une force insoupçonnée. Tout comme des millions de civils, l’armée française en débandade est poussée sur les routes de l’exode. Le 12 juin 1940, le jeune soldat Jean Villette, chartrain d’origine, obéit à l’ordre de retraite du commandement militaire français et quitte le camp de Satory près de Versailles où il est mobilisé depuis des mois. Commence alors une interminable errance à pied vers le sud. De Versailles à Orléans en passant par Saint-Arnoulden-Yvelines et Angerville, de Beaugency à Terminiers en passant par Blois et Meung, Jean Villette est finalement fait prisonnier par les Allemands et interné à Voves. Ironie du sort, c’est dans ce camp que l’armée française a construit avant-guerre en vue d’enfermer les soldats allemands qu’elle était certaine de capturer, qu’il est retenu prisonnier. Ce texte « oublié » est resté inédit. Il est publié pour la première fois. Il constitue une contribution unique et irremplaçable d’un témoin direct des événements de juin 40 et fait revivre avec émotion une période qui a fortement marqué la population française.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !

Auteur

Dessinateur et écrivain, Jean Villette a beaucoup écrit sur sa ville de Chartres et notamment sur la Cathédrale. En 1940, jour après jour, heure après heure, il avait noté « sur le vif » avec une précision extraordinaire tout ce qu’il avait vu, tout ce qu’il avait ressenti, tout ce qui s’était passé autour de lui. En 1988, il reprend ses carnets remplis de notes et rédige le récit de son exode.

Nos Suggestions