La littérature près de chez vous

La passagère

  • Collection : Romans Marivole
  • Auteur : Chantal Fôret
  • Format : 140 x 225 mm - 296 pages
  • 19,90 €

Présentation

Sortie nationale 4 octobre

La passagère

Camarades d’enfance, Catherine et Daniel se sont perdus de vue depuis plus de trente ans quand ils se retrouvent en tête-à-tête dans un bar de Moulins où ils ont rendez-vous.
Il n’a jamais quitté sa région natale, elle est revenue s’y installer depuis peu ; lui, a élevé seul sa fille après l’abandon de sa femme, elle a perdu son mari dans un accident et n’a qu’un grand fils resté vivre à Paris. Il n’a jamais oublié Catherine, son premier amour, elle se souvient à peine de lui, mais leur commune solitude les rapproche.
Malgré ses réticences, Catherine se laisse peu à peu enfermer dans une troublante relation amoureuse qu’elle n’ose rompre. Sous le regard inquiet de leur entourage, une nouvelle vie se dessine, une dernière chance d’aimer, peut-être… Un bonheur possible.
Mais qui retrouve-t-on après tant d’années ? Que reste-t-il de ce qu’ils ont été ? Qu’est-ce que le temps, la vie a fait d’eux ? Pourquoi Daniel mène-t-il une existence si solitaire ? De quoi Catherine a-t-elle peur ? Froide et mystérieuse, elle semble surgie de nulle part et garde le silence sur les épreuves qu’elle a vécues, tandis qu’autour de Daniel bruisse encore la vilaine rumeur concernant la disparition de sa femme une vingtaine d’années plus tôt. Et si ces retrouvailles n’étaient qu’un piège, une boîte de Pandore qu’il faudrait se garder d’ouvrir ?
De secrets enfouis en blessures mal cicatrisées, leur passé les poursuit.
Mieux vaudrait ne jamais se retourner.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !

Auteur

L’auteur: 

Originaire de l’Allier, Chantal Forêt vit à Ceyrat, dans le Puy-de-Dôme. Elle a travaillé dans le domaine de la formation pour adultes et l’animation culturelle, avant de se consacrer à l’écriture. Passionnée de théâtre, auteur de pièces pour enfants, elle a dirigé pendant une dizaine d’années un atelier d’initiation à l’art dramatique et intervient en milieu scolaire. Qui-vive, son premier roman (éditions Henry), a obtenu le Grand Prix national Lions de littérature 2012. Les éditions de l’Archipel ont publié L’Heure du thé (2013), « un très beau roman aux accents à la Chabrol » (Culture Hebdo) et Pierre Noire (2015).

Critique

Nos Suggestions