La littérature près de chez vous

La claie d’infamie

La claie d’infamie

  • Collection : Terroir de France
  • Auteur : Gérard BOUTET
  • 14 x 22.5 cm - 288 pages - noir&blanc
  • 19 €

Présentation

Durant l’été 1724, au pire des chaleurs orageuses, la dépouille d’un homme est déterrée, étripée, salée. Puis, en dépit des abominables relents de putréfaction qui s’en dégagent, on la traîne par les chemins de la paroisse, accrochée à l’arrière d’une charrette, avant de l’exposer devant l’auberge du village. Ainsi passe la justice du Roi. Elle supplicie la mémoire d’un vieil huguenot dont le crime, à l’article de la mort, fut de n’avoir point renié ses convictions religieuses. Ce châtiment effroyable est le dénouement de l’affaire Moïse Gréjon qui suscita, à l’époque, un vif émoi dans le pays. Gérard Boutet – qui descend à la fois du martyr posthume et d’un des délateurs – ressuscite ce « procès à cadavre » dont sa famille fut doublement marquée. Ces pages terribles reposent sur des faits authentiques. C’est l’intolérance de tous les temps, quels que soient les croyances et les prétextes, qui s’y trouvent mises en accusation. Au-delà de l’anecdote macabre, le livre renvoie à un fanatisme qu’on voudrait éteint à jamais.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !

Auteur

Fidèle à l’histoire populaire dont il nourrit ses livres, Gérard Boutet puise ses thèmes, pour l’essentiel de son oeuvre, dans ses origines paysannes. Les collections « Ils étaient de leur village » et « Les gagne-misère » sont devenues des ouvrages de référence. En 2007, la parution de son dictionnaire encyclopédique « La France en héritage » a été un événement remarqué. Dans « La claie d’infamie », l’écrivain évoque les persécutions que subirent ses ancêtres, protestants du Blésois, après la révocation de l’édit de Nantes. Le roman, intense, est de conception originale : il se compose d’un enchaînement de soliloques surprenants, souvent partiaux, parfois opposés, qui éclairent différemment la narration et prennent le lecteur à témoin.

Critique

Nos Suggestions