La littérature près de chez vous

L’ hortillonne

L’ hortillonne

  • Collection : Terroir Classique
  • Auteur : Léon DUVAUCHEL
  • 14 x 22.5 cm - 192 pages - noir&blanc
  • 17,10 €

Présentation

Ce livre nous offre des personnages vrais, placés au milieu d’une nature aimée, décrite passionnément, poétiquement. Les hortillons, ce sont les jardiniers à légumes et à fruits de la Somme. L’Hortillonne, c’est une fille mère de Camon, le village maraîcher. Elle a rencontré un beau militaire, un fils est né, le petit Firmin. Le lieutenant Jousserand, en un moment de surprise, a reconnu ce fils. Mais, égoïste, menacé en sa bourse, il finit par s’enfuir à Châteauroux, s’y marier pour de bon. Il va pour prendre sa retraite et aller habiter Montreuil-sur-Mer. C’est là qu’éclate le drame. Firmin a grandi. Dans une scène superbe, au moment de sa première communion, il a promis à sa mère de la venger d’un abandon qui les plonge tous les deux dans une situation terrible. À pied, il s’est dirigé vers là-bas, l’esprit surchauffé par les exhortations de la malheureuse qui, depuis quatorze ans, gravit un calvaire sans fin et lui a inspiré, à lui, le jeune remueur de terre, la haine progressive de Jousserand et de la femme qu’il a épousée…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !

Auteur

Fidèle plus de vingt-cinq ans à la forêt de Compiègne, l’écrivain Léon Duvauchel (1848-1902) fut en son temps l’une des gloires littéraires de l’Oise. Léon Duvauchel est né à Paris. Ce Picard d’origine ne viendra s’installer dans la région qu’à partir de 1876. Avant de revenir en Picardie, Léon Duvauchel n’avait à son actif que des pièces en prose et en vers publiées dans quelques revues littéraires et un recueil de poèmes. Le retour sur la terre de ces ancêtres et le contact avec la forêt vont stimuler sa production littéraire. Les journaux de la région vont accueillir ses écrits : La Gazette de Compiègne, Le Progrès de l’Oise ou L’Écho de l’Oise. Duvauchel collecte aussi les moeurs du folklore picard et les rapporte dans plusieurs revues d’ethnographie de la fin du XIXe siècle. C’est en Picardie qu’il écrit son premier roman, La Moussière, l’histoire se déroulant en forêt de Compiègne. D’autres romans picards vont suivre : Le Tourbier (1889), Le Livre d’un forestier (1891), puis L’Hortillonne (1895).

Critique

Nos Suggestions