La littérature près de chez vous

Guillaume Trotignon n’oublie pas le Berry

Article paru sur le site de la Nouvelle République

Si Guillaume Trotignon vit actuellement en Corée du Sud, où il enseigne le français, son cœur reste en Brenne. Originaire de Rosnay, il revient chaque été au pays pour retrouver sa famille et un paysage qui lui est cher. Son exil lui a révélé son immense affection pour le Berry qu’il a souhaité exprimer dans le roman, Le Temps des blés, premier tome d’une trilogie étalée de 1700 à 1825.

Le livre mettait en scène deux familles de nobles et de paysans basées dans un village localisé entre Châteauroux et Bourges. Mais la Brenne y tenait une place importante, comme dans son second ouvrage, Le Fils des Lumières, publié aux Éditions Marivole.
Guillaume Trotignon évoque cette fois la période allant de 1750 à la Révolution, à travers la participation du régiment du Berry aux guerres du Canada, l’éducation des Lumières, en agronomie comme en politique « qui révolutionne les esprits à une époque où la monarchie s’affaisse ».
Avec, en toile de fond, la vie quotidienne des familles héroïnes et les destins croisés de leurs fils. Cette fresque historique de 244 pages, construite à partir de documents d’époque, de témoignages, se veut très réaliste, au plus près de la vérité. Elle aura bientôt la suite annoncée, mais, dans l’immédiat, le récit bien charpenté et vivant du jeune auteur est à lui seul captivant.

« Le Fils des Lumières », collection Terroirs de France, Éditions Marivole, 244 pages, 20 €

J.-M.B.
En vente en librairie ou sur bouquine.org

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !