La littérature près de chez vous

Chronique parue sur le blog livres addict pour le roman « En écartant les branches »

Chronique parue sur le blog livres addict
lien vers l’article

En écartant les branches de Marieke Aucante – Editions Marivole

Hermine de Saint Marc découvre la Sologne, la forêt, sa beauté, son mystère, sa secrète profondeur… Les fragrances d’un printemps humide et ses verts tendres, un automne à cor et à cri, les brouillards et la pureté d’un hiver rigoureux aux ciels bleu métal. Délaissée par un mari qui lui préfère la politique Hermine s’abandonne au désir, aux plaisirs de la chair, à la liberté première avec son garde-chasse. Une femme nouvelle découvre la promesse de la résurrection spirituelle et charnelle, dans une quête de l’absolu?! En écartant les branches, la jeune Hermine de Saint-Marc épouse la nature originelle, la vérité des choses. Une passion dévorante surgit au coeur de la forêt… Jusqu’à ce drame.

 

Mon avis

Je remercie les éditions Marivole pour leur confiance.

La jeune Hermine s’est mariée en partie pour la fortune de son mari. Grâce à la richesse de Charles-henry, Hermine s’installe en Sologne, mais une Sologne chère à son cœur qui lui rappelle la Russie. Son mari préférant la ville restera la plupart de son temps sur Paris et laissera le soin à Hermine de gérer la propriété.
Elle fera la connaissance de Pierre Germain, l’un de ses domestiques. Après un travail épuisant en usine, Pierre se reconverti en garde-chasse. Celui-ci a trouvé le métier et l’environnement qui lui plaît au sein des Hautes Bruyères, en plein cœur de la forêt. Très vite Hermine sera délaissée par son mari qui lui préfère ses relations publiques et politiques.
Selon le souhait d’Hermine, Pierre lui construira un mirador dans les arbres. Celui-ci sera l’unique témoin de leurs ébats silencieux, tendres,…une vraie passion qui pourrait leur brûler les ailes. Une tornade de sentiments s’abattra sur eux jusqu’au drame…

Commençons par la couverture du livre qui dévoile énormément de choses sur l’histoire que nous raconte Marieke Aucante. On aperçoit des branches d’arbres d’une forêt et entre toutes ces branches, une esquisse de silhouette avec de belles courbes. Une vraie tentation cette silhouette. Après avoir refermé ce livre, je peux dire que la couverture colle en tous points à l’histoire.

Marieke Aucante signe ici un livre plein de poésie, de grâce, agrémenté d’un style plein de métaphores et d’images. Un livre avec des passages érotiques plaisants qui pourraient vous émoustiller tant la plume de l’auteure est légère. Ici, rien de vulgaire, tout est poétique et empli de délicatesse.

« En écartant les branches » est un roman du terroir réel qui nous apprend les us et coutumes des solognots comme le travail du garde entre la préparation de la chasse ou encore le vidage des étangs pour la pêche. Des expériences sûrement vécues par notre auteure étant donné qu’elle est elle-même solognote.
Un ouvrage qui fait penser aux éditions De Borée qui ont également une ligne éditoriale du terroir.

« En écartant les branches » est une ode au sexe, à l’amour, au bonheur, à la nature mais aussi à la vie !

 # By Aurélie 🙂

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !