La littérature près de chez vous

Critique littéraire sur « En écartant les branches » de Marieke Aucante

Ceux qui prétendent qu’il faut un piano pour avoir de la musique et un pinceau pour mettre de la couleur, n’ont pas lu le dernier livre de Marieke Aucante : En écartant les branches, Marivole éditions.

L’histoire est simple. Monsieur de Saint-Marc décide d’acheter une grande propriété en Sologne dans un double but : faire un placement fiscal et trouver de quoi occuper son épouse et lui éviter de vivre confinée à Paris. Elle serait maîtresse des lieux et prendrait quelque responsabilité. Or la dame, croise les pas du garde-chasse qui ne la laisse pas indifférente. On pense tout de suite, à tort, à l’amant de Lady Chaterley, alors qu’on est plus proche des romans de terroir ; et là, il s’agit d’un véritable roman de terroir, genre dans lequel l’auteure excelle.

Quel plaisir pour de véritables solognots, de retrouver le travail du garde entre la préparation de la chasse et le vidage des étangs pour la pêche ! L’auteure est à son aise ; elle connaît ce travail ; elle est du coin, elle a déjà vu ces séquences. C’est donc un roman écrit avec beaucoup de vérité, une description juste de la campagne, des marchés et des événements qui rythment la vie.

J’y ai trouvé également l’empathie que l’auteure a pour Hermine. On ne sait laquelle des deux parle (ou écrit) ? On voit sa révolte personnelle devant l’injustice, la bêtise des gens de la ville, ces riches politicards qui ne s’embarrassent pas de la nature. On la voit en colère, comme ces petites gens qui n’ont rien mais qui sont millionnaires en bon sens, face aux fortunés parisiens qui veulent tout régir à leur façon et qui se croient maître de tout.

Il nous est nécessaire de revenir sur l’écriture ; autant parler de musique et de peinture. Chaque mot décrit un paysage, signe une symphonie. Chaque phrase arrive comme nécessaire à la suite de la précédente et l’ensemble est élégant et harmonieux. Je conseille au lecteur d’abandonner sa main dans celle de Marieke Aucante et je lui prédis un très beau voyage.

C.Z.

En écartant les branches de Marieke Aucante
Editions Marivole
16,90 €

En vente en librairie ou sur www.bouquine.org

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !